Pin It

RESUME DES TRAVAUX du GT-DENF, 6ème MCS du PDSEB


I. APPRECIATION DU RAPPORT ANNUEL (JANVIER A DECEMBRE 2017) DE SUIVI DE LA MISE EN OEUVRE DU PDSEB
En terme de commentaires généraux, le GT-DENF apprécie positivement le rapport annuel PDSEB pour :
✓ la bonne qualité et la lisibilité du document ;
✓ le caractère exhaustif du résumé qui prend en compte toutes les composantes ;
✓ les graphiques illustratifs et les encadrés qui mettent le focus sur des aspects spécifiques ;
✓ la référence faite aux années antérieures qui permet de mieux apprécier la pertinence des résultats ;
✓ la structure du rapport qui facilite l’appréciation des réalisations par composante ;
✓ la prise en compte des tableaux de suivi des recommandations ainsi que du thème prioritaire dans le rapport ;
✓ la dimension critique du rapport permettant de se prononcer sur les solutions viables.
✓ La prise en compte de la dimension sexo-spécifique dans les graphiques
Comme insuffisances on note que :
- certains tableaux n’ont pas de titres et les sources ne sont pas datées ;
- les couleurs ne sont pas uniformisées dans les légendes ;
- l’analyse des contreperformances n’est pas approfondie dans certaines parties du rapport ;
- l’analyse ne fait pas ressortir les raisons du faible taux (1%) de financement de l’ENF ;
- des coquilles persistent ;
- le rapport ne prend pas en compte suffisamment les facteurs de risque à la réalisation des activités ;
- le rapport ne fournit pas des explications sur les écarts entre les genres dans les résultats ;
- les données sur l’ENF sont difficilement exploitables dans la mesure où elles ne sont pas suffisamment désagrégées.
- le résumé du rapport sur l’ENF est trop succinct ;
- les analyses en rapport avec l’ENF sont quasi inexistantes.


II. APPRECIATION DE LA PERFORMANCE DU PROGRAMME ENF EN 2017
En 2017, malgré la mise à disposition tardive des ressources financières, 61% des activités d’ENF ont été mises en oeuvre et des suivis ont été effectués pour contrôler et accompagner les opérateurs.
Cependant les cibles visées n’ont pas été indiquées dans le rapport, rendant difficile l’analyse des performances. Quelques difficultés ont été relevées, notamment :
- le mauvais remplissage des outils de collecte des données dû à l’insuffisance de formation des acteurs impliqués ;
- l’insuffisance de moyens logistiques et de personnel qualifié pour le suivi ;
- Le manque d’étude d’impact des effets de l’alphabétisation sur la vie des bénéficiaires ;
- le non-respect des prévisions budgétaires dû aux réaménagements qui ne sont pas en faveur de l’ENF ;
- l’insuffisance du financement de l’ENF ;
- les décaissements tardifs des ressources pour la réalisation des activités ;
- l’absence d’accompagnement des sortants pour leur installation qui impacte la demande d’ENF ;
- L’insuffisance d’un environnement lettré permettant de maintenir le niveau et/ou de réinvestir les acquis de l’alphabétisation ;
- L’absence de cantine pour les adolescents dans les CEBNF et formules assimilées.


III. ETAT DE MISE EN OEUVRE DES RECOMMANDATIONS DE LA 6ème MCS du PDSEB
Sur six (06) recommandations prévues, quatre sont réalisées et deux sont en cours de réalisation. Il s’agit de la validation des innovations en ENF et de l’évaluation du PRONAA. Toutefois, le socle commun a été validé et il reste à réviser le manuel de procédure avant d’entamer le processus de validation en 2018. Quant à l’évaluation du PRONAA, le processus de recrutement du consultant a été bouclé, cependant la signature du contrat a connu des difficultés ayant entrainé la résiliation du marché. Cette recommandation a été reconduite pour l’année 2018.


IV. ETAT DE REFLEXION SUR LE THEME PRIORITAIRE
Le groupe a traité le thème prioritaire sur le renforcement de la formation professionnelle en ENF et le premier draft a été partagé. Les réflexions se poursuivront pour finaliser le document au cours de l’année 2018.


V. NOUVELLES RECOMMANDATIONS
Pour l’année 2018, six anciennes recommandations ont été reconduites avec de nouvelles actions spécifiques pour donner suite à leur opérationnalisation. Il s’agit (i) d’élaborer une stratégie de transfert effectif des compétences et des ressources aux communes, (ii) de valider la stratégie de généralisation des cartes communales et d’entamer sa mise en oeuvre, (iii) de finaliser le guide et les outils d’évaluation et de certification des apprentissages, (iv) de valider les innovations en ENF, (v) de prendre en compte l’évaluation du dispositif, des méthodes et des approches d’alphabétisation ; (vi) d’élaborer un dispositif efficace de suivi des activités d’alphabétisation.
Trois nouvelles recommandations ont été également retenues. Il s’agit (i) de réaliser une étude d’impact de l’ENF ; (ii) de prendre en charge les enfants et adolescents hors école, (iii) de développer un environnement lettré.

Pin It